SAMES

Les élevages de rennes

Autrefois chassés, les rennes sont maintenant domestiqués. Le renne n'était pas chassé uniquement pour sa viande, mais aussi pour sa peau (pour les vêtements), ses tendons, ses bois et ses os.

Le renne est parfaitement adapté à son environnement : ses larges sabots lui permettent de se déplacer sur la neige, mais aussi de creuser cette neige pour trouver sa nourriture : du lichen. La croissance de ce lichen étant lente, les hordes de rennes doivent parcourir de longues distances pour en trouver toute l'année.

Les élevages de rennes en Laponie s'organisent autour des "Siida", c'est-à-dire des districts, chacun contenant un groupe d'éleveurs de rennes qui vont travailler ensemble dans l'air d'alimentation qui leur est consacrée. En Suède et Norvège, il faut être un descendant des Saamis pour intégrer une Siida et pratiquer l'élevage de rennes. Ceci n'est pas le cas en Finlande.

Les Sames

 

Les Sames, également appelés Saamis, sont un peuple d'autochtones, c'est à dire qu'ils sont les descendants des individus qui habitaient en Laponie avant l'arrivée des occidentaux. 

Ils vivent en Norvège, Suède et Finlande où ils possèdent le droit de vote dans les parlements Saamis dans le but de faire entendre leur voix auprès des Etats. Près de 2 000 Saamis vivent en Russie, mais ne possèdent pas de parlement dans ce pays.

Ils parlent le same réparti en trois langues et décliné en 9 dialectes. Il s'apprend désormais à l'école et à l'université.

 

*Photo issu de NationalGeographic.com*

Le drapeau sami est composé de 4 couleurs représentant les symboles des Saamis : 

- le vert pour la nature

- le bleu pour l'eau

- le jaune pour le soleil

- le rouge pour le feu, l'amour et la chaleur

Ils vivent de l'élevage de rennes, du tourisme, de l'art ou de l'artisanat, le tout toujours en lien avec leur culture.