SAMES
Projet SAMES - Afficher les éléments par tag : Reproduction

C’est quoi un renne ?

Le renne est un Rangifer rangifer. Allez, ça c’est dit, maintenant plus simplement, le renne est un cervidé, vous connaissez tous un cervidé : c’est le cerf. Un cervidé est un mammifère ruminant qui possède des bois. Mais la différence du renne avec les autres cervidés, c’est que les mâles comme les femelles portent les bois. Les mâles les perdent vers le mois de Mars, beaucoup plus tôt que les femelles, qui peuvent alors s’en servir pour repousser les mâles pour conserver les meilleurs pâturages.

Un renne femelle, que les Sames appellent aldo, pèse entre 60 et 100 kg et peux vivre jusque 20 ans. Mais les éleveurs les gardent rarement aussi longtemps. En générale elles sont réformées à 8 ans (c’est-à-dire qu’elles sont abattues).

Dans un troupeau, il y a deux catégories de renne mâle : le mâle castré appelé gaskek et le mâle non castré (les reproducteurs donc) appelé varek. Ils peuvent peser entre 90 (pour les varek) et 180 kg (pour les gaskek). Leur espérance de vie est de 10 ans, mais sont réformés bien avant.

Le rut, où période de reproduction, débute en Octobre. Une dizaine de mâles se partage un troupeau d’une centaine de femelles. Après 8 mois de gestation, donc entre Mai et Juin, l’aldo va donner naissance à un petit renne.

Ce petit renne est appelé le faon et les Sames l’appellent miessi. A sa naissance il pèse entre 4 et 6kg, mais il va très vite prendre du poids grâce aux riches pâturages d’été. Cette prise de poids est capitale pour espérer survivre à son premier hiver.

Et qu’est-ce que ça mange ?

Les rennes sont capables de s’adapter à tout type de nourriture et leur alimentation varie selon les saisons.

·         L’hiver (la saison la plus importante en Laponie puisqu’elle dure presque 8 mois), le renne se nourrit presque exclusivement de lichen, capable de résister sous un mètre de neige, le renne creuse la neige à sa recherche. Le flaire du renne lui permet de savoir où creuser pour trouver cette plante, que lui seul peut digérer.

·         Le printemps, le renne migre vers des pâturages d’été (où il passe donc l’été) pour trouver de l’herbe bien verte et très riche qui va lui permettre de prendre du poids et de faire des réserves pour l’hiver.

·         L’automne, le renne est très friand des champignons.

Mais pourquoi élève-t-on des rennes ?

Si les rennes étaient autrefois chassés et qu’ils sont maintenant semi-domestiqués, c’est essentiellement pour leur viande, et oui il faut bien se nourrir. Mais pas seulement. Dans un environnement aussi rude que la Laponie, il n’est pas imaginable de se passer de tout ce que peux offrir un renne : les bois et les os sont notamment utilisés pour l’artisanat Saami (les couteaux, les colliers, bracelets) certifié par le logo Duodji. Et bien sûr, la peau est utilisée pour faire les traditionnels habits Saami et les chaussures. Chaque partie du renne servant pour une partie de vêtement ou de chaussure.

Le renne (vivant évidemment) peut également être utilisé comme animal de trait, autrefois pour tirer les traineaux lors des déplacements, cela est surtout un atout majeur pour le tourisme de Laponie, et aussi pour le Père Noël (évidemment).

 

Voilà, vous savez maintenant que le renne n’est pas seulement utilisé pour faire le tour monde pour vous apporter vos cadeaux de Noël !

Publié dans Infos Laponie